Réflexologie Réflexothérapie

Historique

Réflexologie = Réflexothérapie = Zonethérapie
Il y a 5000 ans, en Chine et en Inde, existait une forme de traitement par des points de pression. On en retrouve encore la trace dans les civilisations égyptiennes, Incas et indiennes d’Amérique du Nord.
C’est le docteur William Fitzgerald (né en 1872) spécialiste en ORL  dans le Connecticut, qui commença à appliquer les techniques de zones thérapie  sur  ses patients. Il s’aperçut qu’une pression exercée sur des endroits particuliers du pied induisait une anesthésie de certaines zones corporelles.
Le dr. Eunice Ingham (1889-1974) élève du dr. Fitzgerald et physiothérapeute à l’hôpital de St Petersburg àTampa en Floride mit au point ce que nous appelons à ce jour la réflexologie.
«La  Réflexologie  est  une  science  qui part du principe qu’il y a dans les pieds et  les  mains  des  zones  réflexes  correspondant  à  toutes  les  glandes,  tous  les organes et toutes les parties du corps.» Dwight C. Byer

Très développée en Orient, la réflexologie prend de l’essor en Europe. Elle est reconnue en Suisse, en Grande Bretagne et elle est la thérapie complémentaire la plus répandue au Danemark (25% de la population y a recours et on dénombre plus de 10 000 réflexologues. En France, cette technique de soin  est pratiquée en cabinet privé et de plus en plus d’institutions de soins privées ou publiques la proposent.

Comment fonctionne la réflexologie ?

En exerçant des pressions successives sur les points réflexes du visage, des oreilles, des pieds, des mains, la réflexologie agit à différents niveaux et systèmes :

  • sur les organes,
  • sur la circulation sanguine et lymphatique,
  • sur le système endocrinien,
  • sur le système nerveux neurovégétatif,
  • sur la sphère émotionnelle.

Finalité de la réflexologie :

  • Relaxer le stress et la tension,
  • Améliorer la circulation sanguine et lymphatique,
  • Favoriser le déblocage des influx nerveux,
  • Aider la nature à rétablir l’homéostasie (l’équilibre) : “Un Esprit sain dans un Corps sain”.

Cette  pratique  ancestrale prend  en  compte  chaque  être,  à  la  fois dans  son  unicité  et  dans  sa  globalité. Elle  s’inscrit  dans  une  hygiène  de  vie tendant  vers  l’équilibre  de  l’organisme afin de retrouver son énergie vitale.

La réflexothérapie :

La réflexothérapie, quelle soit  auriculaire, faciale (Dien Chan), plantaire ou palmaire, est une méthode naturelle de soin et d’accompagnement qui utilise la capacité du corps à se régénérer. Elle se distingue en deux catégories :

  • La réflexothérapie de précision représentée par le Dien Chan/réflexologie faciale (sur le visage) et l’auriculothérapie/réflexologie auriculaire (sur les oreilles), facilitent un travail efficace et des résultats rapides sur un dysfonctionnement ou une douleur diagnostiquée en aval par le corps médical.
  • La réflexologie de terrain, de soutien, représentée par la réflexologie plantaire (sur les pieds) et palmaire (sur les mains) facilitent un travail plus  général,  global en distillant des résultats sur le long terme.

Nota bene : la réflexologie n’a pas pour but d’établir un diagnostic, de modifier un traitement ou d’établir une prescription, c’est une pratique de soin, d’aide et d’accompagnement complémentaire de notre médecine conventionnelle. La pratique de la réflexothérapie ne peut être en aucun cas assimilée à des soins médicaux ou de kinésithérapie, mais à une technique de bien être par la relaxation physique et la détente libératrice de stress (loi du 30.04.1946, décret 60669 de l’article l.489 et de l’arrêté du 8.10.1996).